Dernière ligne droite avant les championnats du monde

À six jours des championnats du monde de trail, j’ai fait le choix de prendre part aux championnats de France de course en montagne. D’abord, j’aime cette discipline pour son côté athlétique et son pur esprit compétitif. Il y a une seule course, tous les meilleurs sont sur la ligne de départ… et on fait les comptes à l’arrivée ! C’est sans doute le mal dont souffre le trail actuellement : la multitude des compétitions conduit à la raréfaction des moments où les meilleurs s‘affrontent. Cette course était aussi l’occasion de faire une dernière belle séance face à des adversaires de qualité.

J’étais un peu dans le flou quant à mon niveau de forme. Je me suis battu pour le podium durant les 2/3 de la course face à Julien Rancon et Fabien Demure, puis j’ai sauté sur le seul kilomètre roulant du parcours. Malgré des bonnes sensations dans le final, mon choix de chaussures et une légère retenue dans la partie technique m’auront empêché de disputer le sprint pour la dernière place qualificative pour les championnats d’Europe et du monde de la spécialité. Je termine donc à une honnête cinquième place. Manu Meyssat s’offre son premier titre à 37 ans, Didier Zago marque son retour par un titre de vice champion de France tandis que Julien glane une énième médaille nationale en se battant toute la course avec la fougue d’un cadet. Fabien complète l’équipe pour les championnats internationaux à venir. Trois coureurs Hoka One One dans le top 5 : une certitude, tous les week-ends ne seront pas aussi prolifiques !

Enfin, j’ai passé un excellent week-end avec tous les copains de l’Entente Athlétique Grenoble 38 malgré la perte de notre titre par équipe et notre petit exploit : trois coureurs sur les quatre du collectif ont terminé dans le top 8 de la course !

Portion sommitale de la montée au Grand Colombier. © Ski&Run / JL Bal

Départ pour l’Italie

Le jour du départ pour l’Italie est arrivé. En début d’après-midi, je retrouverai tous les copains et copines de l’équipe de France, ainsi que notre merveilleux staff.  Nous partirons en direction de Badia Prataglia pour une nouvelle édition du championnat du monde de trail IAU. Ma quatrième participation sera différente des précédents puisqu’une petite nouveauté est au programme : le format sera sensiblement plus court.

Chaque fois que j’ai couru ces championnats sous le maillot tricolore, j’ai amélioré ma performance précédente. Quelque chose me dit qu’il sera très, très compliqué de perpétuer la tradition cette année !

Quoiqu’il en soit, je mesure et savoure ma chance immense : porter les couleurs de mon pays est un honneur. Représenter, en quelque sorte, tous les autres coureurs français est un véritable privilège. Ce sont de belles aventures sportives où l’on gagne des médailles et une petite notoriété éphémère, mais ce sont surtout des souvenirs que l’on s’offre pour toute la vie! Alors, samedi, je prendrai le départ avec un seul but : faire de mon mieux et franchir la ligne d’arrivée sans aucun regret.

Pour vous faire une idée de la course et des principaux protagonistes, je vous invite à consulter les liens suivants:

http://www.trails-endurance.com/…/mondiaux-de-trail-2017-f…/

http://www.irunfar.com/…/2017-iau-trail-world-championships…

http://www.irunfar.com/…/iau-trail-world-championships-wome…

Je remercie tous ceux qui me permettent d’être là : mes partenaires, évidemment, mais aussi et surtout ceux qui, dans l’ombre, nous supportent et nous accompagnent au quotidien.

Profil des mondiaux 2017.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s