Un mois d’avril sous le signe du partage : épisode 1

La vie du sportif est faite de longues heures d’entraînement, parfois pénibles, exigeantes sur le plan physique et mental. Vivre sa passion est une chance immense, mais elle est décuplée quand on la partage. Ce mois d’avril a été chargé sur le plan sportif. Heureusement, la météo clémente a rendu les choses plus faciles et j’ai eu la chance de partager de nombreuses heures avec les copains, les amis et ma compagne Anaïs.

Après un week-end à Marseille avec l’ensemble du Team Hoka, j’ai repris le chemin de l’entraînement de manière assidue. J’ai pu écumer les cols en compagnie de Sébastien Lange et vivre quelques magnifiques moments de sport. On se rappellera longtemps de cette hypoglycémie de l’espace sur les pentes du col des Cyclotouristes ! La tartelette aux myrtilles et le Perrier citron sont, heureusement, venus à ma rescousse !

C’est encore avec Seb que je me rends au départ de l’Ultra Montée du Salève. Une belle journée sous le soleil avec des vues exceptionnelles entre le lac Léman et les Alpes. 6 heures à grimper puis à redescendre en téléphérique… Mais surtout une belle journée avec Adrien Michaud, Quentin Rey et bien d’autres !

Le lendemain, je retourne dans ma région d’origine, dans le Trièves. Le comité des fêtes organise une petite rando trail. Je donne un petit coup de main, puis j’accompagne les plus jeunes sur un parcours de 2,5 km. Je constate que la relève est présente : je repère un futur très grand talent ! Bon, OK, on en reparle dans 10 ans… 😉

Retour en Savoie. Je retrouve le jeune Simon Breillad et mon ami Stéphane Ricard. Au programme, une belle semaine entre repas et entraînements. En chiffres, ça donne :

  • à pied : 123 km et 7500 m de dénivelé positif,
  • à vélo : 309 km et 6300 m de dénivelé positif.

Au-delà des statistiques, je retiens ces grands moments de plaisir avec Simon, Stéphane, Ugo Ferrari ou encore Jonathan Théry, sans oublier Anaïs. Le sport est magique par les sensations qu’il procure, mais il le devient encore plus quand ce bonheur est partagé. Au cours de ces journées intenses, j’espère aussi avoir pu transmettre mon expérience. Un jour, Patrick, mon entraîneur, m’a dit : « Tout ce qui n’est pas partagé est perdu ». C’est une belle devise qui devrait guider tout sportif. Dans le sport, les adversaires existent seulement en compétition car le reste du temps, ce sont de formidables moteurs pour repousser ses propres limites !

Le soleil m’aura accompagné durant cette première quinzaine d’avril et les séances auront été moins pénibles sur le plan mental. Toutefois ces conditions restent exceptionnelles en cette saison, alors, comme prévu depuis quelques mois, nous  nous envolons bientôt pour les Canaries, sur l’île de Ténérife. Au programme, 10 jours de stage sous le soleil ! Nous arrivons le samedi 15 avril avec Sébastien, Florent et François. Je ne connais ni Florent ni François, mais comme ils sont tous deux en pleine préparation de l’Alpsman, je sais qu’on ne va pas s’ennuyer !

La suite au prochain épisode !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s